« Krav-Magouille », l’arnaque sous les oripeaux de la self-défense

Petit texte trouvé tout par hasard sur le site : https://scientifix.wordpress.com/
Franchement, je n’aurais pas dis mieux.

Pourquoi vouloir opposer boxe thaï et krav ?

kravchiotteParce que le second est une escroquerie dans tous les sens du terme. Une pure arnaque de (censuré) ! Ce monde (celui des sports de combat : arts martiaux), je le connais très (trop) bien. Le krav, je l’ai vu naître. Disons plutôt « sortir d’un chapeau de magicien » (j’ai failli dire d’une kippa de magicien).

Du jour au lendemain, une « école » était née. On lui trouva une pseudo histoire qu’on fit remonter au ghetto de Varsovie. Les premiers instructeurs, tous issus de la communauté israélite française, venaient des boxes, karatés, judo, et autres « vraies » techniques. Pas des fusées, et, souvent même pas des instructeurs ! À l’époque (il y a seulement une vingtaine d’années) tous les pays devaient avoir un « art martial » national. Obligé. Ce qui permettait aux membres des diverses communautés d’ouvrir des salles de leur truc spécifique, sans qu’on puisse savoir s’ils faisaient n’importe quoi (généralement d’ailleurs) puisque c’était un « truc à eux ».

Donc, « zappés » les diplômes d’état et jurys de pairs, te renvoyant chez ta mère quand tu étais nul ! Eh bien, nos amis charcutaillophobes se sont dit : « Pourquoi pas nous ? puisqu’il y a des thunes à prendre ». Après, tout fut traité comme un business. Là, par contre, ils assurent. Grosse pub dans le magazine karaté-bushido (gros tirage dans le milieu), dont le rédac-chef se nommait… Pierre-Yves Benolliel ! Tiens ? Ainsi que dans les magazines de pro-sécurité.

Le mythe était né. « La technique secrète (LOL) de Tsahal (re-LOL) voire du Mossad (re-re-LOL) etc ». Celle qui vous permet de vous débarrasser de tout adversaire dans n’importe quelle situation, qui que vous soyez, moyennant mensuellement la somme de… Ils supprimèrent même, au début, les échauffements et le travail physique (fatigant) ou répétitif (rébarbatif) des cours, car, « dans la rue, on n’a pas le temps de s’échauffer ». Non, mais faire du physique régulièrement à l’entraînement permet d’en avoir dans la rue. Et ne pas cracher ses poumons à la deuxième patate ! Et, déja, en répétant à l’infini un mouvement, on n’est pas sûr de le « ressortir » dans l’adrénaline d’une baston, alors, sans ça… prout, prout.

 

Ils prirent un zeste de karaté, un soupçon de boxe, une lichette de judo ou de lutte, mirent le tout dans un shaker, et en sortirent un nouveau cocktail appelé « krav-maga » (ou krav-magouille, en hébreu). Leur principe, comme ils sont super-malins, c’est de pomper dans toutes les disciplines ce « qui est utile » et d’en rejeter « le superflu ». Y sont forts, hein ? Et, si depuis des siècles des hommes (bridés ou non) se servent de ces techniques pour s’entretuer, c’est qu’elles ne servent à rien. Eux, en les ayant survolées pendant 2 ans ici, et 6 mois là-bas, ils ont tout compris.

En fait, ils ont viré ce qu’ils ne comprenaient pas et ce qui pouvait rebuter leur clientèle. Mais, en promettant des miracles, ça marche. Financièrement, pour eux, du moins. Cela marche d’autant mieux que pour éviter d’avoir à montrer ce que vaut réellement leur truc, ils refusent toute idée de confrontation sur un ring ou un tatami avec les autres. Commercialement génial ! Une école qui forme des tueurs sans jamais avoir eu à faire ses preuves.

Leur autre coup de génie, c’est grace à leur intox médiatique, d’avoir attiré dans leurs cours des mecs qui « tiennent la route ». Des flics, bidasses, agents de sécurité, videurs, etc. Personnes ayant toutes, déjà, un bon niveau en arts/sports de combat « sérieux ». Et généralement, aussi, en « castagne ». Donc, correctement déja formés ailleurs. À pas mal de ces gens, ils distribuèrent des diplomes d’instructeurs. Un de mes potes, honnête boxeur en savate, devint instructeur au bout de 6 mois ! Ah, ego quand tu nous tiens. Ils se dotèrent ainsi d’un réseau d’enseignants, non formés par le krav, mais solides (eux, pas leurs cours).

Dans toutes les salles de krav où je me suis entraîné, c’était du grand n’importe quoi. Des erreurs basiques graves. Des trucs inapplicables. Des types se blessant inutilement. Et, toujours cette arnaque (intellectuelle avant d’être financière) de faire croire aux gens qu’ils vont tous devenir efficaces. Ces gens persuadés qu’en ayant vu deux ou trois trucs bidons, style « coup de pompe dans les burnes » ou « doigt dans l’œil », ils allaient bien s’en sortir. Le blème, c’est que le malfaisant en face, il fait 1,90 m, 100 kg, que lui aussi, il sait mettre un doigt dans l’œil, qu’il se bastonne toutes les semaines, et qu’il est très énervé parce qu’il vient de « presque » se prendre un shoot dans le slip !

S’il suffisait de « savoir » où taper pour y arriver, on ne transpirerait pas autant. Désolé pour les nanas de 45 kg. Quant aux « adversaires armés », si tu peux : cours ! Si tu es armé : tue-les ! Sinon : fais ce que tu peux. Mais sauve ta peau. Et… reviens les voir.

La technique ? Oui, à 100% ! Mais, le krav ce n’en est pas. Perso, j’ai touché à plein de trucs. Mais je suis instructeur de karaté (une école très traditionnelle, mais où les combats se font poings nus et au KO.) et de muay thai. Enseignant pendant plus de 20 ans. Ces deux écoles ME conviennent. Mais il y en a plein d’autres très bien. Toutes les disciplines où l’on combat « au réel » le sont, à mon avis. Des diverses boxes ou arts martiaux (au KO) au judo et lutte. Là, pas de triche. Pas de machins secrets. Deux hommes, et l’un des deux va s’incliner. Là, tout le monde va voir ce que tu vaux.

Pas de ces trucs bidons, où un inconnu n’ayant jamais tué personne va t’apprendre comment le faire ! Le ring ou le tatami, ça apprend à se dépasser. A tenir même quand on n’en peut plus. Quand on a mal. Que ce soit sur un ring ou dans la rue, c’est souvent celui qui a le plus de volonté qui gagne. Alors, si les types, ils ne se sentent pas de monter sur un ring, alors qu’il y a un arbitre, qu’ils laissent tomber le reste. Car dans le réel, pas d’arbitre, si on veut jeter l’éponge.

Le Systema ? Ben, franchement, le jambon en plus, tu retrouves un peu les mêmes schémas que dans le machin cité au dessus. Une discipline inconnue il y peu, mais « ayant toujours existé ». Des techniques pompées à droite à gauche. Des instructeurs qui eux, physiquement, ont l’air de tenir la route. Des types qui prétendent désarmer des gars armés. Sauf erreur, pas de compétition (surtout pas « open ») où on peut se tester. Et toujours ce postulat de départ bidon qui consiste à dire : « alors, un type vous attaque comme ça, et bien, il va falloir faire ça, et vous êtes sauvé. » Rien de bien transcendant, quoi.

Il faut comprendre qu’en démonstration tout est possible. Ailleurs, ça devient plus compliqué. Petite observation. Leur « art martial ancestral » datant du Moyen- Age, il est à base surtout de boxe anglaise et de lutte. C’étaient les deux seuls sports de combat autorisés en Russie communiste, les autres ayant été jugés subversifs. Donc, si tant est que leur truc ait eu une réalité historique, ça ne devait pas ressembler à ça. Presque un siècle d’interdiction coco a dû provoquer son extinction.

Tout comme le « tae-kwon-do » coréen originel, par exemple. Pour redonner un ciment national à la Corée du sud, les ricains eurent l’idée de promouvoir leur art martial traditionnel. Mais, petit blème, plus d’instructeurs, car tombé dans l’oubli ! Qu’importe, ils firent venir une poignée de profs de karaté japonais qui inventèrent un nouveau tae-kwon-do, mais à la sauce nippone. D’où les similitudes entre karaté et tae-kwon-do. De toutes façons, comprendre que tous ces trucs « nouveaux » ne peuvent pas l’être. L’être humain a, depuis longtemps, fait le tour de tout ce qui peut lui permettre d’exploser son prochain. Il existe à présent, pas mal de structures, permettant aux pratiquants de se rencontrer dans des combats où pratiquement tout est autorisé (coups, saisies, etc..) et au KO. C’est ouvert à toutes les disciplines. Bien peu s’y risquent.

Quelques images supplémentaires, histoire de finir sur une franche rigolade :

Kravarnaque N°1 : cette gonzesse (de pas plus 55 ou 60 kg) désarme un mec (devant peser dans le 85-90kg) armé d'un flingue. La crédibilité quoi :)

Kravarnaque N°1 : cette gonzesse (de pas plus 55 ou 60 kg) désarme un mec (devant peser dans le 85-90kg) armé d’un flingue. La crédibilité quoi 🙂

Kravarnaque N°2 : un mec qui a l’air super agressif et qui reflète bien une agression réelle. Le réalisme du contact quoi 🙂

Kravarnaque N°3 : HA-DOOO-KEEEEN! Se passe de commentaire 🙂

Publicités

A propos Jack Heatcore

"Il n'y a que la vérité qui blesse"... Non, y'a mon poing dans ta gueule aussi!
Cet article, publié dans Comique, Refléxion, Self-Defense, Tout les articles, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour « Krav-Magouille », l’arnaque sous les oripeaux de la self-défense

  1. Hervé dit :

    J’ajouterais que la parade couteau du Krav magouille comme montré sur l’image n°2 (oui j’ai essayé le truc pour me faire mon opinion) est foireuse : en arrêtant le couteau comme ça 1) on se fait très mal à l’avant-bras 2) on se prend le couteau en plein visage 60 % du temps et ce même pour des pratiquants chevronnés ayant 2-3 ans de pratique.

  2. Sébastien Beaudry dit :

    La première chose qu’on doit apprendre est d’évité une attaque… Il ne faut surtout pas rester devant et tenter de la bloquer (surtout face à une arme). Je suis dac avec M. Hervé… d’après la photo le bloque ne sera pas du tout effectif… en fait, sauf erreur de ma part, le bras de la demoiselle n’est pas placé de manière à résister à la force d’un coup réel…. il va s’écrouler et la personne va recevoir le couteau.

    Je m’oppose par contre au fait qu’une compétition puisse prouver quoi que ce soit… un sport est par définition très limité au niveau technique. Elle n’est pas complètement inutile mais on ne peu comparer un sport avec un art martial. Le premier vise un résultat rapide alors que le second vise le résultat à long terme. Cela demande du temps, de la répétition ainsi qu’une bonne dose de compréhension. Un bon art martial permet de comprendre les fin détail de la mécanique du corps et de l’esprit.
    Nul doute que le krav maga ne soit qu’une magouille…. tout comme certaines écoles multidisciplinaire avec des professeurs d’a peine 30 ans « maitrisant » 4 ou 5 styles totalement différent (sérieux?)

    Pour ce qui est des réchauffements… j’en fait à la maison. On paie un professeur pour nous enseigné un art martial…. et non pas à faire des pompes! De plus, au japon, un cours de tai jutsu dure 2h (ou même 4h avec le groupe avec qui je m’entraine)… c’est un excellent réchauffement continu! 🙂

    ,

  3. pratiquant tkd dit :

    pour le tae kwondo son histoire ne reonte as au karaté ,les conventions techniques et organisationnelles sont dues à la colonisation japonaise donc influencées par les karaté , mais les racines du tae kwon do sont entre autre issues du tae kkyon https://www.youtube.com/watch?v=gbiswGIHGmc , https://www.youtube.com/watch?v=gbiswGIHGmc
    d’ailleur maître oyama qui était coréen pratiquait cet art .
    http://centrekaraterimouski.com/dojo/index.php/kyokushin/masutatsu-oyama

  4. Romain C dit :

    La compétition n’est pas toujours le meilleur moyen pour se tester ou pour promouvoir son art/sport. Dans certains cas, l’art est dénaturé; comme le kung-fu par exemple qui perd en compétition beaucoup d’armes naturelles corporelles et une belle brassée de principes. Dans d’autres l’image en compétition est presque à l’inverse de la philosophie de l’art martial; comme au judo ou souplesse et équilibre sont sacrifiés au nom de la force et de la condition physique à haut niveau.

    On voit, dans beaucoup de dojo, des instructeurs montrant « la bonne réaction » face à un agresseur au couteau, voire au pistolet. Ce genre d’instruction n’est pas la spécialité du krav maga ou du sistema. On le retrouve en jiu-jitsu, apkido, aïkido, budo-taijutsu, karaté (oui oui) et sûrement d’autres encore. La théorie est souvent bonne, parfois discutable. La pratique en découverte avec un tanto en bois à bout arrondi permet d’appréhender d’autres formes de déplacements et le drill peut amener à se familiariser avec l’effet « tunnel vision » si périlleux en cas d’agression ou d’attaque déstabilisante. C’est ensuite à l’instructeur de rappeler qu’au dojo, on est entre « amis » et que l’absence d’agressivité change en profondeur la qualité et le type de réaction face à une situation d’agression. De même, sur un tatami ou un ring, la présence de témoins, d’arbitres, de juges, les règles tacites de fair play (on ne cherche pas à se blesser réellement, on s’arrête quasi automatiquement quand on voit/sent l’adversaire ko), les règles d’engagement (1 vs 1, pas d’armes…) font que, en comparaison à un affrontement de rue, l’agressivité, la peur et le risque sont considérablement limités. Chose que tout pratiquant qui ne consomme pas l’art martial comme un abonnement à la salle de gym devrait être capable de mettre en relief de lui-même.

    Pour la critique des photos je dois reconnaître que la 1 est jolie. C’est vendeur et en démonstration la finalité doit être du plus bel effet. Pour la 2 eme, rien ne dit que tori n’est pas débutante et que la photo, ou capture d’écran en pause d’une vidéo, n’a pas été prise dans un but pédagogique (on se fait même filmer en courant pour décortiquer la technique, pourquoi ne pas le faire en entraînement?). Quant à la 3eme, il me semble que c’est un dégagement d’étranglement par clef de poignet avec happa ken ou déstabilisation en posant la main sur le visage. Plutôt efficace à mon goût.

    J’aimerais rappeler que le karaté enseigné actuellement est une version occidentale modifiée importée dans les années 50 et plutôt décriée à l’époque. Le judo moderne n’a plus grand chose à voir avec son essence (surtout en compétition où les interdictions et modifications s’enchaînent). Le ninjutsu des années 80 a aussi fait l’objet d’un lynchage public. Le fait qu’un art martial soit plus ancien ou représenté par des gens « intègres » et surtout fidèles à leur dojo d’enfance en le rend pas meilleur ou plus vertueux. Le fait qu’un art martial vienne de la fusion de principes venant d’autres écoles ne le rend pas moins efficace (c’est le cas du kung-fu moderne). Enfin le fait qu’un art martial ou sport de combat soit en plein boom ne le rend pas dangereux pour les « vieilles institutions » très (trop) bien protégées par les fédérations pour être réellement inquiétées sur le long terme.

  5. Isabelle Chevalier dit :

    L’article est intéressant. C’est juste un tout petit peu dommage qu’il ait des relents antisémites.

    • chaffin dit :

      Je suis d’accord…il y a des mots qui ne sont pas nécessaires.

    • Gauthier dit :

      j’ai remarqué aussi ..ces allusions déplaisantes

    • etoui dit :

      Cet article est excellent,exactement ce que je pense et ce que je me tue à expliquer à pas mal de personnes.
      J’ai pratiqué boxe française et anglaise(seulement 10 ans au total)
      j’ai eu a une époque un ami qui ne jurait que par le krav!il était sur de lui le gars!vous les boxeurs vous savez cogner sur un ring,mais dans la vraie vie vos techniques sont pas éfficaces etc..etc..disait il.
      Il a passé sa ceinture noire de krav au bout de 5 ans et je lui ai proposé un défi simple,dans le jardin(j’avais 6ans de boxe à l’époque,donc rien de transcendant), »je met les gants pour pas te faire mal et je joue l’agresseur ».
      A maintes reprise j’ai agressé de différentes maniéres(saisi,grosse patate de forain etc..)il n’a jamais su placer une seule de leurs parades magique!il a bien sur trouvé toutes les excuses du monde mais j’ai conclu en lui disant « écoute,met des gants aussi et on se rentre dedans…il a accepté,persuadé qu’il allait bien réussir a me choper une jambe,me faire chuter ou qq chose quoi…ben non..loupé..j’ai fait version anglaise,que les poings,il était en boule..je suis passé version française,les pieds en plus,un festival..il a fini en rage,jetant le casque au sol,véxé au plus profond de lui même en me disant que « ouiii!c normal!toi tu fait de la boxe et bla bla bla..un agresseur sera pas forcément un boxeur et bla bla bla »…ben oui lui dis je!mais tu oublie qq chose la!il y a de forte chance que ton agresseur soit un habitué de l’agression,de plus l’attaque sera violente et trés rapide,alors que la on a mis un truc en scène entre amis,tu étais préparé et pas dans le stress..et de plus!les premieres fois que je t’ai agressé je t’ai envoyé une droite ou un coup de pied ou je t’ai saisi,il n’y a rien de typique boxeur la dedans..
      il a continué son krav durant un an.
      En salle il était fort hein!je l’ai vu plusieurs fois en démonstration,rien a dire!la théorie nickel,av un collègue complice,qui envoie un seul coup,pas trop fort et pas trop vite,un coup déja prévu à l’avance bien sur!..super!..pareil que sur toute les vidéos qu’on voit sur you tube etc..n’empêche qu’il savait trés bien qu’en vrai ça valait rien.
      depuis il a arreté et s’est mis à la boxe Française et il avoue depuis que clairement,il ressent au fond de lui qu’il est bien plus sur de lui av les techniques boxe qu’a l’époque ou il était en krav…
      le krav est une arnaque énorme!ils vont même jusqu’a dire que le GIGN fait du krav maga…lol..et pas un seul pratiquant se pose la bonne question.
      le GIGN se fait il agréssé?le GIGN doit il apprendre à se défendre ou plutôt à neutraliser qqun,en étant plusieurs,protégés et armés?..et c la tout le truc!le GIGN pratique la boxe!!et non le krav maga!les seules choses qui sont apparentées au krav au gign ce sont qq stages pour perfectionner leurs clés de bras pour maintenir un homme au sol par ex!ce qui n’a rien a voir av jacqueline ou dédé se faisant agresser sur un parking.
      Je rajouterai en plus qu’aucun pratiquant de krav ne se demande pourquoi tous les profs de krav qui maitrisent vraiment viennent tous des sports de combats pied poing et qu’ils font toujours leurs démo pieds poing à fond alors qu’ils ne font jamais de démonstrations des techniques de neutralisation autrement qu’au ralenti et sur des coups prévus à l’avance,et avec un pratiquant qui ne doit donner qu’un coup,sans enchainer ,sans forcer etc….
      .bref..oui..krav maga par ci,krav maga par la,krav magouille partout.Et dans le même genre,bien à la mode aussi,nous avons le penchak silat,la aussi il ya de quoi se marrer!

  6. Cedric Gie dit :

    A lire cet article, la personne qui la pondu à l air d avoir la science infuse. Il est clair qu il y a beaucoup beaucoup d instructeur qui ne merite pas d être instructeur mais ne pas confondre self défense et sport de combat. Si tu fou les doigts dans les yeux à une personne qui fait du JJB alors qu’ il essaye de te soumettre? Il aurait fallu lire l esprit du combat de Robert Paturel qui a sûrement plus d expérience que cet écrivain dans le domaine des sports de combat et de la self défense. A croire que des combattant pro vont chercher à se battre dans la rue et agresser des gens. C est clair que question cardio le sportif sera au dessus mais pas forcément au Top. Krav magouille car trop de fédé et de mauvais instructeurs mais il y a des bons comme de bon articles et de mauvais . Cet article est à chier totalement.

  7. J’adore cet article … il y a des années que je cris cela « ( j’ai l’impression que tu as copié mes mots « Krav Magouilles » en anglais je dis Aussi « Crap Maga » 😂.
    Je suis Kempo-Jutsu / ancêtre du Karate
    Traditionnel … Je Pratique Toujours par respect Avec O Sensei JP Lavorato… et divers Experts en arts martiaux.
    J’ai â l’époque de la mode MMA
    ( rencontre aix USA Avec Royce Gracie
    Un phénomène )
    Créé KME Kempo Mma Europe
    ( j’enseigne toujours la même chose
    Pieds Poings sol ) Le Mma, de vrais guerrier un ring des preuves pas de krav Magouilles.
    Raison économique
    Beaucoup entraient au dojo disant vous faites du Krav Maga …? Moi Oui … j’enseigne Toujours Le kempo-Jutsu…
    Pour pallier à la demande grandissante et toucher un maximum de personnes on a créé
    KME / Kempo – Krav Maga Europe
    J’enseigne Toujours Le kempo-jutsu
    Et je Le dis Haut et fort…
    Tout Le monde le sait…
    Les Israéliens rencontraient m’ont dit tu n’as pas appris d’un Israélien ?
    Tu n’es pas krav Magouilles 😂
    J’ai dis non, comme Je ne suis donc pas karatéka car un japonais n’a pas validé Ma Pratique idem Jiu Jitsu…
    Mais Oui ça Ma aidé car Beaucoup en on marre di krav Magouilles
    Du coup je repond non surout Pas Israélien
    ( no disrespect ) car pour moi il n’y a pas que l’argent mais valeurs et Ethique.
    X rencontres à travers le monde
    Jamais vu ou etais impressionné par des « Instructeurs » de krav maga
    ( peut être y en a t il ? Jamais vu…)
    Le denier rencontré car Je Le déplace et veux voir …
    Roy Elghanayan ( soit disant Expert en krzv maga 😂 Istarli Jiu Jitsu ) pas impressionné et
    J’ai du lui montrer que ses Techniques de désarmement contre un flingue ne marcheront pas Si Je ne suis pas conciliant …
    Bref
    D’accord â 200% Avec Toi.
    Tu peux
    Publier mon nom
    On m’appelle
    Master B. Nordine
    ( les israéliens et autres « Experts » krav Magouilles m’avaient nommé ainsi, c’est reste.)
    Je suis
    B. Nordine
    Quand on me demande en ami Face book
    Je dis ceci

    Qu’est ce que
    KME Concept ?
    Salut
    Merci d’être ami avec KME, d’aimer, partager nos Videos, photos KME …
    KME est un concept et/ou un état d’esprit : Kempo – Jutsu ( Okinawa – Art de Combat complet )
    A l’origine de beaucoup d’arts martiaux et nouvelles méthodes de combats.
    Le fondateur de KME est
    Master B. Nordine
    ( Professeur Diplômé d’état
    Affilié à la FFKDA, reconnu par les Authorities françaises & Européennes.)
    Expert en Kempo-Jutsu & Close Combat…
    ( x rencontres – échanges avec des « Experts » IDF en Krav Maga, cela a confirmé Notre KME / Krav Maga Europe )
    M A S T E R
    B. NORDINE
    DTE – KME
    Directeur Technique Européen,
    ( aujourd’hui WDT car International )
    Notre kempo-Jutsu a évolué vers une méthode plus « dirons nous
    Krav Maga System »…( à la mode… « excusez ces mots »
    La Réalité… KME c’est sans
    « Krav Magouilles » or
    « Krap Maga »)
    Toujours avec nos Bases
    Kempo-Jutsu…
    Simple – Rapide – Efficace.
    En utilisant le meilleur de certaines disciplines …
    C’est devenu
    KME / Kempo MMA Europe
    ( 1995 rencontre Avec Royce Gracie Jiu Jitsu
    / les 1er UFC…)
    Kempo + Royce Gracie Jiu Jitsu Combatives.. MMA ( Police – Military )
    « Cours Law Enforcement LAPD – FBI … »
    KME
    Kempo Method Europe
    Puis pour répondre à la demande grandissante :
    KME
    Krav Maga Europe
    Close Combat
    ou
    KME Concept
    Kempo-Jutsu
    Mixed Self Defense
    Bienvenue à KME
    Notre but :
    Partager – Echanger – Évoluer
    Avec nos techniques KME …
    Qualité – Sérieux – Ethique !
    (… Ni politique – Ni Religion…)
    Nos Experts Sont Européens :
    Legion Etrangère – Police – Militaire … Tout Le monde est bienvenu.
    Vivre et/ou partager notre passion
    Des arts martiaux du Kempo-Jutsu… aujourd’hui du
    Krav Maga Europe.
    Nos cours et stages sont ouverts à toutes et à tous…
    Nous enseignons cela, nous l’expliquons durant les cours ou Stages.
    Créer des ponts entre les disciplines et les êtres …
    Si tu veux être membre, KME représentative, c’est très simple… bienvenu… il suffira de suivre ces simples principes …
    En suite demander :
    Étape 2…
    Ou juste être Eleve ou ami.
    PRÉSIDENT
    NTD France
    PJ TABET
    Commandant
    Military Expert
    NTD KME Cyprus
    G. Athos / MP
    NTD KME Italy
    Fabrizio Parodi
    M A S T E R
    B. NORDINE
    KME – ETD
    Contact
    Messenger
    Kempo Krav Maga Europe
    Tel : 00 33(0)660 82

  8. Riko dit :

    Arrêtez de vous branlez sur vos techniques respectives en vous pensant les meilleurs vous êtes ridicules… je pratique différent arts martiaux et un des plus efficace en combat réel reste le krav et certainement pas le JJB ou boxe tay ou karaté ou kempo… faut être sérieux 2 minutes… bref une bouffonnerie à la diakité en mode MMA vs mytho jitsu

    • Fabien dit :

      Merci vous m’avez bien fait rire 😂

      Et merci de donner pleinement raison à l auteur par ce commentaire complètement subjectif et sans argument aucun.

    • Christophe dit :

      Tout a fait d’accord. Je pratique le Karaté depuis 21 ans et le Krav depuis 10 ans,Dans tous les arts martiaux il y a des régles dans le Krav il n’y en a qu’une seule ,celle de sauver sa peau ou celle d’autrui; Pourquoi baver autant sur le Krav ,prenez toutes les méthodes de self défense elles ont toutes les même bases,Chaque méthode a du bon et un éléve peux aimer une technique et un autre ne pas arriver a la reproduire et inversement.Pour avoir pratiqué et fait beaucoup de stages de Krav,boxe de rue,penchac silat toutes on leurs différences .Ce qui critique le Krav en ont elles fait en situation ,pas en salle mais en extérieur,sur du goudron,du sable,de l’herbe ,en voiture,avec des bonnes protections pour que votre agresseur puisse vous donner de vrais coup de couteaux ou vous frapper avec un baton. Je le fait plusieurs fois dans une saison et je vous jure que le Krav marche ou toutes formes de self.

  9. Ah, les magouilleurs sont de retour pour nous jouer un mauvais tour 🙂

    « La compétition n’est pas toujours le meilleur moyen pour se tester  »
    huhuhu…

     » je pratique différent arts martiaux et un des plus efficace en combat réel reste le krav »
    OUAHAHAHAHA !!!

    Allez, le mot de la fin pour Burton Richardson, ayant fondé un système de combat carrément plus pertinent avec le réel :

     » If you want to learn how to fight, you must practice fighting someone who is fighting back! »
    Et dans un premier temps, en dehors de la compet sportive, y’a quoi à part que dale?
    Allez retournez dans le néant duquel vous n’auriez jamais du sortir 🙂

  10. hiroshige dit :

    Faut arrêter de cracher sur une discipline de cette manière.
    Comme dans d’autres, il y a de bons et de mauvais professeur.
    D’autre part, ce n’est pas la discipline qui fait le combattant mais le combattant avec ses aptitudes et aussi ses lacunes.
    Pour information, le premier instructeur de Krav était marocain et non français en l’occurrence Eli Avikzer et pour avoir. Ié connu ce dernier, je confirme qu’il n’était pas manchot question castagne ni très tendre.
    Des professeurs éminents comme Parurel ou Lee Morrison , de vrais pros dans leur métier et ayant une réel expérience du terrain et du stress se sont aussi inspirés de techniques issus en autre du krav.
    Cet article à charge est à chier.

  11. Mr LI dit :

    Bonjour
    merci à vous pour ce magnifique commentaire sur la Kravmaga, pour ma part je fait un pont entre le monde de maintenant et toutes ses partiquent martiales qui fleurissent depuis ses 20 dernieres années (env). Je suis un observateur avec 30ans de pratique dans le même style. Pour le kravmaga on pourrait parler aussi de politique aussi parce-que il faut connaitre l’histoire il me semble, à mon avis.
    Cordialement
    Mr LI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s