Combat Russe : l’efficacité des techniques commando

Mise à jour d’article : 3 février 2015

Première publication : 8 juin 2008

cr1.jpg

Fondé par Vladimir Khoudenkikh, 3ème Dan de Ju-Jitsu et vainqueurs de divers championnats russes (combat libre, full-contact, ju-jitsu…), cet art-martial plutôt récent se veut être un système basé sur la self-défense et la préparation au combat. Tout en étant une nouveauté, le Combat Russe est également une synthèse de plusieurs disciplines pratiquées par le fondateur, pouvant s’adresser tant au Ju-Jitsuka qu’au combattant de MMA. Vladimir aurait participé à l’entrainement d’Oleg Taktarov, ce combattant russe de sambo, champion d’un des premiers UFC ( info à confirmer ).

Pour avoir visionné le DVD du Combat Russe, j’ai trouvé les techniques démontrées assez originales ; si on y retrouve un travail classique de pied poing et de projection, le tout est basé sur le souffle, la souplesse et la psychologie. Le Combat Russe est un système conditionnant le mental et le physique – ce qui dans une moindre mesure peut rappeler le systema, art russe également (bien qu’à moindre mesure puisque le systema travail quasi-exclusivement ce domaine).

Une partie du « truc » reste assez « exotique » et pourrait (au premier abord) rebuter celui qui cherche le terre-à-terre ; les ondulations du corps et la façon de « couler » les mouvements peuvent sembler bizarres aux boxeurs très « académiques ». Néanmoins, la pratique reste intéressante et pertinente, sans jamais être fantaisiste. Disons qu’il faut y voir une approche différente de travailler la frappe.

Il n’y a que la partie self-défense qui me laisse moins convaincu ; les techniques d’esquives et de clefs sur les coups de poings, coups de pieds, couteau ,etc. sont clairement issues du ju-jitsu/karaté les plus traditionnel (Vladimir y fait référence à un moment donné). En fait, j’y décèle le défaut récurent de tous les systèmes de self : l’attaque est souvent téléphonée, et le contre est archi « kung-fu-esque ». Tout n’est pas à jeter, mais il y a un tri à faire.

Il n’empêche que le travail de conditionnement reste très intéressant, quelque soit votre pratique. Cette vidéo datant de 2012 souligne bien mon propos :

Pour plus d’informations, je retranscris ici un discours de Vladimir Khoudenkikh sur le Combat Russe  trouvé sur cette page :

Bienvenu dans l’Oural dans une des écoles d’arts martiaux russes de combats singuliers les plus réputée : l’école professionnelle de combat russe TENTURION où, en sus des styles – traditionnels d’arts martiaux orientaux, nous cultivons et nous perfectionnons nos propres systèmes martiaux tels que notre fameux sambo, dans sa version sportive et de self défense ainsi que le style traditionnel russe de l’apiculteur.

Scrupuleusement sauvegardé par le collectif des entraîneurs de TENTURION, le style de l’apiculteur est un des précurseurs des écoles pugilistiques de notre nation. En effet, dans les temps anciens, les apiculteurs recueillaient le miel des abeilles sauvages avant que celles-ci fussent domestiquées, proches de la nature et dotés d’une solide constitution, ils étaient des combattants redoutés. Le système de combat russe est une synthèse moderne de combat pratiqué dans notre pays. Ce dernier et sa méthode d’apprentissage seront l’objet de notre conversation d’aujourd’hui. Quant à moi je suis un des experts de la science de survie – votre fidèle serviteur Vladimir Khoudenkikh.

Bien entendu nous ne prétendons pas être les premiers qui essayent d’attirer votre attention sur le problème de la sécurité personnelle et nous ne seront pas les derniers. Nous croyons simplement en la maxime que le bien doit avoir des poings et que Dieu aide celui qui s’aide. Ce que nous ferons aujourd’hui avec vous n’est pas du tout la panacée dans le combat contre tous les maux, ce n’est pas un dogme du succès dans le combat au corps à corps, c’est tout simplement notre point de vue en tant que spécialistes russes sur le système d’entraînements physiques et de combat fondé sur la synthèse de l’expérience du combat de l’élite des maîtres russes.

Le but du combat russe consiste a entraîner son mental et son corps jusqu’à un tel degré que l’on soit capable de gérer au mieux les situations conflictuelles, ceci afin de n’utiliser qu’à bon escient ses capacités de combat et d’éviter la violence. Ainsi, plus nous sommes sereins moins nous donnons prise à une éventuelle agression. Ainsi les portes du combat russe vous sont ouvertes. Si vous êtes prêts à aller de l’avant sur la voie du perfectionnement personnel, soyez les bienvenus au COMBAT RUSSE ! 

Le DVD du Combat Russe (très instructif)

cr2.jpg

Avec extrait vidéo ici :

Leur démonstration à Bercy, en 2005

Attention, comme son nom l’indique, c’est une démonstration ! Les techniques appliqués sont destinées à  » en jeter plein les yeux  » (ce qui est toujours le cas avec une démonstration) ! Il va de soi qu’en réalité, un vrai combat ne serait pas aussi  » esthétique  » et bien plus brute.

cr8.jpg cr4.jpg

cr5.jpg cr6.jpg

cr7.jpg cr3.jpg

Leur démonstration à Bercy, en 2008

Cette démonstration là est très artistique et folklorique, et pour cause : ils reprennent une vielle tradition russe du 16ème siècle, sorte de combat paysan, où un mur d’homme en affronte un autre (ça devient vraiment cool à partir de 7 minutes 13). Plus de précision dans la vidéo😉

A propos Jack Hammercore

"Il n'y a que la vérité qui blesse"... Non, y'a mon poing dans ta gueule aussi!
Cet article, publié dans Fight Sport & Combat System, Self-Defense, Tout les articles, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Combat Russe : l’efficacité des techniques commando

  1. ippo dit :

    pas de commentaires

  2. Ben maintenant, si :-p

    Ceci dit, je n’ai pas compris le sens de ton commentaire ! :-S

  3. Pedro dit :

    bonjour,
    je suis à la recherche d’un club de combat russe en Suisse, merci d’avance mes meilleures salutations.

    Pedro

  4. If you understand french, write in french x)

  5. marvh dit :

    Je suis un tout nouveau pratiquant de combat russe.
    Le combat russe évolue sans cesse et le côté académique/figé de certaines démonstrations de self disparait en faveur d’un apprentissage et d’exercices éducatifs dans le but de s’adapter à du combat réel en mouvement.
    Certaines démonstrations du passé ne sont plus représentatives de l’entrainement d’aujourd’hui car la discipline (les arts martiaux en général) a évolué.
    Je comprend ta critique, j’ai d’ailleurs pensé la même chose avant de commencer, mais en tant que pratiquant et passionné de sport de combat plein contact depuis plus de 10 ans je peux témoigner qu’il y a une vrai démarche d’efficacité en combat russe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s