Pub pour mousse à raser avec… Wanderlei Silva et Mark Coleman

Et oui…

Même les plus sévères tueurs à leur grande époque du Pride savaient rire et faire preuve d’un tant soit peu d’auto-dérision. Ce (vieux) spot publicitaire ci-dessous devrait vous en convaincre :

Bon, les paris sont ouverts :
Combien, à votre avis, ont-ils touché pour tourner cette pub ?

A propos Jack Hammercore

"Il n'y a que la vérité qui blesse"... Non, y'a mon poing dans ta gueule aussi!
Cet article, publié dans Comique, Tout les articles, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s