Kendo contre Escrime médiévale

Etant également un grand passionné d’arts-martiaux des armes blanches (*), je vous fais part de cette vidéo trouvé tout par hasard sur youtube : il s’agit d’un « duel » entre deux pratiquants de disciplines différentes : Kendo & Escrime Médiéval européenne.

On présente souvent le samuraï comme guerrier ultime… A la vue de cette vidéo, j’émets de sérieux doutes quant à ce cliché (*avec un gros rire gras*).

Le kendoka n’apprend rien de ses erreurs !

Bon je vous en mets un autre où le pratiquant de Kenjutsu s’en sort un peu mieux (au moins vers la fin) :

(*) J’ai pratiqué le Kashima Shin Ryu et Katori Shinto Ryu pendant quelques années (un peu moins pour le deuxième), et j’ai touché un peu à l’escrime moyen-âgeuse à l’épée à deux mains. Là, je continue avec la pratique (quoique malheureusement trop rarement) avec la pratique du couteau et du Kali.

A propos Jack Hammercore

"Il n'y a que la vérité qui blesse"... Non, y'a mon poing dans ta gueule aussi!
Cet article, publié dans Arme Blanche / Escrime, Tout les articles, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Kendo contre Escrime médiévale

  1. Ippo dit :

    Je connais pas bien l’art du combat a l’épée, mais pour la premier vidéo il me semble que les deux combattant non simplement pas le même niveau. Rien à voir avec le style de technique ???!!!

  2. Frank Hammer dit :

    Non non… le Kendo est un art très linéaire en comparaison de l’escrime médiéval. En fait, c’est presque normal ce qui se passe dans la première. Par-contre, on voit que dans la 2ème, le kenjutsuka a un peu plus de répondant.

  3. Hoffmann dit :

    In fact, Kendo had been created as a martial art. Its origin is all the fighting techniques of the samurai summarized. Kendoka are allowed only to cut the head, the body from the righ to the left and the right wrist. There is also the tsuki that is putting the sword throuout the throat of the adversary (that of course it is protected by the men, the Kendo helmet).

    The Kendoka of the first video is not very proficient.

    Look at this video

  4. Araeipour Yasha dit :

    Sincèrement, c’est l’un des pire duel à l’épée qui m’a été donné de voir… C’est affligeant de voir des énergumènes pareils se prendre pour des chevaliers ou des ninjas…Je vous en prie !!!!
    Ne jugez pas l’art médiéval sur ces danseuses!!!!

  5. Rod2monac dit :

    Araeipour Yasha, merci et vous avez raison. La derniere fois ou je me suis pose la question karate vs kung fu, boxe thai vs savate, Bruce Lee vs Mike Tyson… j’avais douze ans, . Ce genre de video est generalement faite par des amateurs qui n’ont rien compris de leurs art. Un art martial est pour le depassement de soi, l’unique adversaire est soit meme… ce n’est pas un comparatif dans consumer digest.

  6. cavac dit :

    Je sais que je vais déplaire à certains , mais je propose cette idée : UN GRAND TOURNOI EUROPEEN INTER-COMBATS , avec plusieurs catégories : 1/Inter-luttes européennes: ex: lutte bretonne vs lutte greco-romaine ou vs lutte espagnole (règles de la lutte libre appliquées dans ce inter-lutte européennes) ; 2/Inter-pieds.poings européens: ex: boxe française vs karaté-contact ou vs kick-jutsu (avec interdiction au sol) ; 3/inter-combats libres européens: ex: pombo portuguais vs pancrace ou vs combat total français (avec interdiction de porter des coups au sol) ; 4/Inter-escrime au baton ou canne européen: ex: jogo do pau vs canne de combat ou vs baton de Joinville (port d’une combinaison et casque , c’est oblgatoire en compétition). Ma motivation principale , c’est de faire connaitre aux européens leur divers arts martiaux ou sport de combats qui sont originaires d’Europe ! par exemple , il y a des arts martiaux ou sports de combats en Europe qui sont méconnus du grand public ou pire , qui sont en voie de disparition ! D’ailleurs connaissez-vous certains d’entre eux: lutte bretonne , lutte corse , chausson marseillais , pombo portuguais(luta lusitana) , kick-jutsu , baton de Joinville , jogo do pau , francombat , combat libre médièval , et etc et etc… Je souhaite pour mon idée de TOURNOI EUROPEEN INTER-COMBATS , qu’il ne prenne surtout pas une tournure ou une philosophie de U.F.C ou de M.M.A ; je souhaite qu’il soit réglementé , sécurisé un mimimum et avec un esprit de respect et de convivialité !

  7. truelle dit :

    Remarque, dans l’optique d’un sport et non d’un art martial, la confrontation se tient. (si on accepte de comparer un lancer de marteau et de javelot) De un parce que c’est marrant, de deux pour embêter les médiévistes rigoureux et les kendoka constipés!

  8. Hildof dit :

    Il est très difficile de confronter le maniement du sabre japonais à celui de l’épée européennes (qui je le rappelle varie selon le pays et l’époque)), car ce ne sont simplement pas les mêmes armes. l’une à tel ou tel avantage sur l’autre et inversement. de plus le kendo est un sport très reglementé qui à autant de point commun avec le vrai maniement du sabre qu’en as l’escrime moderne avec le maniement de la rapière du 17e siecle. En fait la seul chose qu’a l’escrime à envier au kendo et kenjutsu c’est que la tradition du maniement de l’épée à continué à ce transmettre au japon (contrairement à l’europe) après son utilisation.

  9. Etienne dit :

    L’un des problemes de l’escrime medievale, pour en avoir fait, cest que c’est souvent un « mix applicable » de divers art martiaux utilisant des épées à deux mains,sauf qu’a la place d’un dao on se retrouve avec une enorme épée allemande… en empruntant quelques figures interprété sur des manuscrits anciens.

    Le kenjutsu comme escrime ultime, j’en doute très sérieusement , je pencherai plutot pour des escrimes thais ou khmers très « rentre dedans ». En revanche au niveau de la technique de metalurgie, les shinkens sont loin devant le reste, hormis peut être les armes islamiques en acier damassé.
    L’un des autres avantages du kenjutsu, c’est qu’il existe quelques « maitre authentiques » , en escrime médiévale, tout le monde est plus ou moins expert de sa propre reconstitution. Si on comparait vraiment un maitre de Katori Shinto et un « maitre d’escrime medieval », je doute du second. En revanche, un maitre de kenjutsu contre un maitre d’escrime de l’époque…je serais beaucoup moins certain du résultat.

  10. Théodoric dit :

    Etant pratiquant des deux type de combat, je confirme qu’ils n’ont rien en commun ^^ Cela dit j’ai observé une certaine complémentarité entre ces deux style qui permettent une meilleur appréciation des combats. Il m’arrive en combat médiéval d’avoir des réflexes de kendo et vis versa qui me donne un avantage certain sur mon adversaire.

    Après, le kendo est une adaptation moderne de l’escrime samouraï, et je doute que sur un champ de bataille les codes d’honneur étaient respectés ; un homme reste un homme, et fera tous pour survivre.

  11. pratiquant dit :

    Le pratiquant d’ecrime, medievale resemble plutôt à celui d’un ex type du kali ou vitaminé par des film de ninja .
    quant au kenjutsu il est pratiqué de façon bourgeoise depuis des lustres .
    Rien de dit que les samourai se battait comme ceci !
    il faut revenir aux sources , mais où sont elles ?

  12. alex dit :

    perso je trouve que les 2 vidéos sont moches. c’est pas parce que ça court partout que ça touche plus. l’armure de kendo n’est en fait qu’une série de cible A TOUCHER (comme le plastron du tae kwon do). c’est donc un outils radicalement opposé à l’armure médiéval destiné à protéger des points sensibles s’entêter à frapper le casque à nasal est risible. l’armure de kendo est l’antithèse absolu de l’armure de combat. la seconde c’est probablement un pratiquant d’aiki qui croit faire du sabre mais les techniques ne sont ni du kenjutsu ni de l’aikido. au moins cherche-t-il un peu plus à toucher. de tel comparaison de discipline sont impossible on ne peut comparer que le niveau d’adaptation de deux pratiquants à une situation inattendu avec leur matériel habituel. c’est ce qui manque souvent à notre entrainement moderne car nous ne nous entraînons qu’à apprendre des kata, des séries et nous négligeons le travail de fond de compréhension des axes, des distances, des timings illustrés dans ces formes. la vérité n’est pas plus dans l’escrime médiévale qui me semble parfois trop attaché au maigres sources écrites (mais je n’ai jamais vraiment pratiqué) que dans le kenjutsu qui ne se contente bien souvent que d’enfiler des katas sans compréhension comme on enfile des perles). en même temps qui est capable d’enseigner cette étude… je pense pas grand monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s