Avec ou sans GI ?

Le Keikogi (Kimono), accessoire utile ou fioriture inutile ? Avant de commencer cette article, une petite description s’impose pour ceux qui ne saurait que très vaguement (voir pas du tout) ce qu’est un Keikogi…

Qu’est-ce qu’un Keikogi ?!

Ce n’est en fait qu’un vêtement d’entrainement, qu’on nomme aussi « Kimono ». Keikogi (voir image ici à gauche) est un nom japonais qui veut dire « habits d’entrainements » – keiko : entrainement / gi : habit. On a souvent tendance à faire une abréviation du mot en utilisant que la deuxième partie du mot, « gi », lorsque l’on parle du keikogi.

Le keikogi est donc l’habit d’entrainement utilisé par les judokas, jiu-jitsukas (jiu-jitsu brésilien compris), karatekas, aïkidokas, etc.

Critiques à l’encontre du GI

Quelle que soit la discipline visée (dans lequel le port du GI est de rigueur) , c’est quasiment toujours la même remarque qui revient : « en pratiquant des techniques sur saisie du GI, on s’éloigne de la réalité » car, c’est bien connu, « on ne porte le GI qu’à l’entrainement » et donc « les techniques sur GI sont inutilisable dans la réalité de la rue« . Cette argumentation n’est, en fait, pas fausse ; si vous vous retrouvez mêler à une empoignade musclée, et que c’est l’été (saison ou personne n’a d’habit solide sur lui, enfin je crois), allez donc lui saisir le T-Shirt pour tenter une éventuellement amorce de projection. Tout ce qu’il va vous rester entre les mains sera un bout de tissu – et face à vous, vous aurez un assaillant trois fois plus furax qu’avant (on le comprend). De même, l’habitude de l’entrainement (au Judo ou au Jiu-Jitsu Brésilien par exemple) pourrait donner ce réflexe de saisir aux vêtements plutôt qu’aux membres de l’opposant (voir image ici à droite, où la personne applique la technique Ipponseoinage – image prise sur ce site). Ca va être problématique si une fâcheuse histoire vous arrive à la piscine, à la plage, ou à tout autre endroit où les gens sont généralement peu vêtus (même la ville selon les endroits, et surtout selon la température).

Il y a là un danger certain qu’il serait bête de ne pas prendre en compte !!!

Atouts du GI

Mais ne restons pas univoque sans prendre le temps de nuancer ; le port du GI possède aussi pas mal d’avantages risquant de vous donner un sérieux coup de main.

Premièrement, considérons à l’inverse d’avant que « c’est l’hiver, qu’il fait froid, et que les gens s’habillent bien « , et qu’il fait tellement froid qu’un individu aux intentions douteuses décide de vous racketter votre solide (et belle) veste. Vous êtes un Judoka ? Un Jiu-Jitsuka ? Vous avez l’habitude de porter un GI ? Alors mon cher, voici une excellente occasion d’essayer dehors ce que vous faisiez dedans (dans le dojo où vous vous entrainez donc). Je vous fais d’avance confiance : je suis convaincu que l’agresseur va se retrouver sur le dos sans même avoir compris pourquoi (bien fait !).

Deuxièmement, le port du GI à l’entraînement représente une certaine gène. Vous n’êtes pas aussi à l’aise que dans la tenu type « short & t-shirt anti-transpirant (style grappling) – ou torse nu… pour les hommes, on s’entend😉  » (voir image ci-dessous, à gauche). En quoi est-ce bien d’user un GI à l’entraînement alors ? Et bien pour la simple et bonne raison que s’entraîner en ayant un gène nous force à être habitué à ce qui ne nous convient pas en situation de conflit. Ca paraît bête comme ça, mais c’est important : s’entraîner dans des conditions idéals, c’est super, on est mieux concentrés, plus motivés, … plus performants aussi. Mais dans cet état d’esprit, on est pas vraiment paré à un inconvénient quelconque. Le port du GI en est un : on a rapidement chaud, en combat la ceinture se détache facilement, le veste du GI part dans tout les sens, le tout commence à coller à la peau, bref… pas mal de désagréable là-dedans.

Et dernièrement (c’est le plus important), le port du GI représente un habit sur lequel l’adversaire peut vous agripper (méchamment même) un peu partout : le col, le thorax, les bras, etc. Et c’est un inconvénient qui vous habituera à ce genre de situation dans la vie de tout les jours, quand on vous saisie à la veste, ou n’importe quel autre vêtement (la saisie type des deux mains au col, accompagné d’un jolie coup de tête). Si l’on n’est pas habitué, on va se laisser déborder – et on aura pas vraiment compris comment ce c** a pu si facilement nous brisez ce si beau nez dont nous étions tellement fier…

C’est donc tout l’intérêt du Ju-Jitsu, Jiu-Jitsu Brésilien et du Judo par exemple ! L’adversaire va vous saisir à pleins d’endroits du GI, et il va falloir redoubler d’effort pour vous sortir de ce pétrin. D’autant plus qu’une saisie au vêtement est bien plus tenace ! Il y a peu, j’ai posté un article nommé  » Du Karaté MMA ?  » où je présentais un style de Karaté très proche du Combat Libre. On aurait pu se demander l’intérêt d’une énième discipline de FreeFight, avec un GI en plus… Ben pour les mêmes raisons qu’évoquées plus haut ; ça cogne, ça lutte, ça pousse, …et ça saisie ! C’est pas plus mal dans ces conditions de savoir gérer ce genre d’inconvénient, ça vous rendra service si une fois vous rencontriez une situation semblable à la sortie d’un bar (pas trop imbibé de bière si possible).

Conclusion

Si vous en avez l’occasion, pratiquer les deux formes : avec et sans GI. Je pense notamment aux pratiquants de Jiu-Jitsu Brésilien, et aux grappleurs. Essayez de pratiquer de temps en temps, l’autre discipline. Pareil pour les Karatekas et les Kick-Boxeurs, ou les Judokas et les Lutteurs… Cela vous donnera l’occasion d’être parés à bien plus d’éventualités. Et puis c’est toujours cool de se frotter à une situation dont on avait jusqu’ici une vision un peu enveloppée de brouillard (voir d’une purée de pois).

Le débat est ouvert, n’hésitez pas à laisser des commentaires !!!

A propos Jack Hammercore

"Il n'y a que la vérité qui blesse"... Non, y'a mon poing dans ta gueule aussi!
Cet article, publié dans Refléxion, Tout les articles, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s