Vous avez dit « Kosen Judo » ?!

kosen-judo

Le Kosen Judo

Ce n’est pas une école séparé du judo formel. Kosen dans le japon d’avant-guerre se rapporte aux universités, ainsi le ‘ Kosen judo ‘était juste une étiquette placée sur un type de judo pratiqué dans les principales universités du Japon avant la II guerre mondiale. Ces clubs de judo fondées dans les universités étaient très en retards comparées aux autres écoles, et recherchaient les moyens de se rattraper par rapport aux programmes établis. Elles ont commencé à se spécialiser sur le fond (combattants avec les clés et les étranglements communs) au-dessus du programme plus standard de judo des techniques de projection, et ont popularisé un type de judo qui a mis un l’accent sur les techniques au sol . Bien que Jigoro Kano (le fondateur du judo) ait toujours été plus un aficionado des projections, il a réalisé qu’avoir de tels « spécialistes » serait salutaire pour le futur développement de l’art. Il a permis aux universités de Kosen de tenir leurs propres tournois avec des règles spécial, et a généralement encouragé une ambiance de pratique où le Ne-waza pourrait être travaillé et raffiné.

De plus en 1914 , tout les championnats régionaux et universitaire sont remporter par le Kosen judo , il arrive même a concurrencer le Kodokan de Maître Kano ,Cette forme de judo devenait si prédominante qu’en 1925 maître Kano aperçus même des techniques de Tachi-waza disparaître. les règles on était modifiés pour obliger les combattants a exécuter une technique de Tachi-waza avant de débuter le ne-waza . cependant maître Kano a autorisé la création de règles et de tournois spécifique au Kosen judo , qui ce perpétue encore . au Kodokan les membres venant du Kosen faisait partit de l’élite et on inspiraient des grand maître comme sensei Oda .

Malheureusement, après la mort de Kano, le modèle Kosen à vécut une phase difficile. Les sept universités de Kosen sont on subit la vague militariste qui a balayé le Japon pendant les années 20 et les années 30. Elles étaient une source importante pour les corps d’officiers japonais impériaux, aussi bien que pour la division Kamikaze d’ »Tokkotai ». À la fin de la guerre les écoles ont été perçues comme des menaces par les alliés, et furent fermées. En raison de leur association avec les universités, les judoka Kosen ont été stigmatisés comme militaristes. Le plus souvent, c’était une caractérisation injuste. Néanmoins, le modèle est devenu corrompu. Les judoka Kosen ont été poussés vers le fond, leurs tournois ont été interdits, et le style Kosen à décliné. Cependant, ce n’était pas le seul coup porter au Kosen judo. Le second recul bien plus significatif étaient le développement des règles olympiques de judo. Depuis son évolution comme sport olympique en 1964, de grands efforts ont été faits pour donner au judo un large appel international; tandis que les règles olympiques permettent le fond limité, elles découragent les longs combats au sol qui peuvent être incompréhensibles à un néophyte ( au même titre que l’apparition du kimono bleu , encore une fois destiné au « public » Néophyte) . Les règles courantes de judo sont si restrictives que le type de Ne-waza pur perfectionné par les judoka Kosen et presque impossible a pratiquer .
Depuis la guerre, sans quelques praticiens passionnés, le Kosen judo aurait fini comme parenthèse dans l’histoire du judo . Grâce a des développements récents dans le monde des arts martiaux (un nouvelle intérêt pour le combat au sol du a l’émergence du ju-jutsu brésilien et autre forme de nouvelle lutte au sol ( grappling) ), les vieux professeurs de Kosen judo retrouvent un éclat de popularités. Le style est sorti de ombre, et les quelques professeurs survivants de Kosen Judo sont ardemment cherchés par non seulement des judoka , mais également par des concurrents d’autre arts martiaux et sport de combats . »

pour les régles de combat c’est en gros celle du judo avec :

– pas de catégorie de poinds
– pas de limite de temps dans les combats
– les sorties de tatamis ne compte pas .

A noter que certaines écoles de JJB se revendique bel et bien du Kosen.

A noter la présence des 5 volumes de Kosen Judo disponibles sur « video google » :

http://video.google.fr/videosearch?q=kosen+judo

… Et comme d’habitude, une petite vidéo pour couronner le tout😉

A propos Jack Hammercore

"Il n'y a que la vérité qui blesse"... Non, y'a mon poing dans ta gueule aussi!
Cet article, publié dans Fight Sport & Combat System, Judo / Ju-Jitsu, Tout les articles, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s