Jiu-Jitsu Brésilien : origine et caractéristiques (par moi-même)

Origines

Carlos GracieDiscipline de lutte visant spécifiquement le combat au sol, elle fut crée par le brésilien Hélio Gracie, suite à l’ouverture de la Gracie Academy par son frère Carlos (photo ci-contre à gauche). Ce même personnage avait eut l’occasion d’apprendre le Judo et le Ju-Jitsu grâce à Esai Mitsuo Maeda, lequel enseigna à CarlosHelio Gracie pour remercier son père, Gastao Gracie, de l’avoir aidé à immigrer au Brésil. Carlos enseigna alors à ses frères, et étonnamment, le plus frêle d’entre eux se révéla être le plus doué : Hélio (photo ci-contre à droite) – 1M60 et 65 KG, rien à voir avec certains monstres de l’UFC tels qu’on les voit aujourd’hui… . C’est en fait lui qui fera du combat au sol la caractéristique principale du Jiu-Jitsu, renommé alors « Jiu-Jitsu Brésilien » ou « Gracie Jiu-Jitsu ». En effet, sa petite carrure lui permit en fait de comprendre que la force de l’adversaire devenait, au sol, toute relative, et que celui qui possédait un meilleur bagage technique pouvait l’emporter.

Caractéristique

Comme dit plus haut, le JJB (Jiu-Jitsu Brésilien) se passe principalement (pour ne pas dire totalement) au sol. Peu de projection style Judo, ce serait peut-être là son point faible. Néanmoins, une fois amené au sol, la suite devient très intéressante pour le pratiquant JJB qui peut alors appliquer ses clés de poignet, de coudes, d’épaules, de cuisses, de jjbgenoux, de chevilles, etc. sans parler encore des étranglements. Un autre point fort réside également dans son évolution : étant sans cesse mis à l’épreuve par des pratiquants de compétition JJB, ou des compétiteurs de Combat Libre (aussi appelé « MMA » : Mixed Martial Arts), les prises deviennent connues, et le JJB se voit contraint d’innover en permanence – grâce aux meilleurs compétiteurs, il faut le dire.

Pourquoi cette fixation sur le combat au sol ?

Pour une raison très simple : dans la logique des créateurs du JJB, un combat commence souvent en frappe (debout), pour continuer très vite en lutte (saisie), et finit souvent et rapidement au sol, dans lequel il convient de savoir se débrouiller sans quoi on peut finir plutôt mal… Et comme souligné plus haut, la force devenant relative au sol, un pratiquant moins fort aura des chances de s’en sortir. D’où l’attrait du combat au sol pour celui qui n’est pas taillé comme une armoire à glace.

La renommé de JJB…

…provient essentiellement des victoires de Royce Gracie (fils d’Hélio) à l’UFC (Ultimate Fighting Championship), vainqueur du 1er UFC, du 2ème et du 4ème. Toutefois, le JJB s’est également distingué dans les tournois brésiliens de « Vale Tudo« jjb-vale-tudo (qu’on peut traduire « Tout est permis« , « tout va » en portugais), crée par Hélio (notamment afin de provoquer les bons pratiquants d’autres disciplines), lesquels furent les premiers championnats de combat libre où les règles étaient minimes : pas de coups aux parties génitales, pas de doigt dans un orifice quelconque (dont les yeux), pas de coups à la colonne vertébrale… pour le reste, en plus des frappes classiques, tout y passait (par exemple : coups de coude, coups de tête, lutte, frappes au sol, etc.).

Le JJB maintenant

Actuellement, le JJB tend à rejoindre la philosophie d’autres arts-martiaux déjà bien connus (Karaté, Judo, luttes diverses) où l’aspect sportif est bien mis en avant ; c’est-à-dire qu’on comptera une victoire aux points plutôt qu’à une soumission final. Cependant, le JJB reste une pratique excellent pour qui s’intéresse au Combat Libre ; de fait, cela ne concerne maintenant qu’une certaine frange de pratiquants passionné.Quelles que soient les motivations qui poussent à pratiquer les JJB (aspect sportif, ludique, bien être, maîtrise du sol pour combat total, etc.), chacun devrait y trouver son compte.
A noter que le JJB a également donné naissance au « Grappling » (dont je parlerais peut-être prochainement) qui est également une forme de lutte très axé sol… mais sans GI (kimono).

Ci-dessous, une vidéo de technique de JJB et Grappling

(il s’agit d’un extrait vidéo d’un DVD sur ces disciplines, vendu par la maison de production « I-Prod »)

A propos Jack Hammercore

"Il n'y a que la vérité qui blesse"... Non, y'a mon poing dans ta gueule aussi!
Cet article, publié dans Fight Sport & Combat System, Jiu-Jitsu Brésilien, Tout les articles, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jiu-Jitsu Brésilien : origine et caractéristiques (par moi-même)

  1. daniel dit :

    hello Frank, c’est de loin se que je préfère, ton blog m’apprend vraiment les possibilités d’avancer dans le combat. Longue vie pour ce que tu fait, et merci de me tenir au courant, vraiment ! A+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s